Le père paret : action catholique ouvriere




la gestion des grandes églises en france
Le dispositif du 17 avr 1906 et le décret du 4 juillet 1912 ont remis la charge des 87 cathédrales à le secrétariat de État à les beaux-arts, devenu gouvernement de la tradition et de la médiatisation. Cette propriété se couche à le tous les dépendances immobilières et à la totalité des logements par destination et des meubles les garnissant. Le cadre juridique de l'aménagement intérieur des cathédrales fut analysé par pierre-laurent frier, professeur à l'université de la capitale i ( panthéon-sorbonne ) , vieux directeur des études du École publique du patrimoine3 ; et la compétence du conseil municipal à le sujet des églises et à les biens qui y ont été installés fut traitée par marie-christine rouault, doyen de la faculté des disciplines juridiques, politiques et humaines de lille ii4 à le travers de l'arrêt du 4 nov 1994 du conseil de État.










l'architecture récente

On qualifie de récentes les églises fabriqués en france à partir des ans 1920, après les destructions de la première guerre mondiale, spécialement. Les maître d'oeuvres recommencent le sujet, suggèrent des nouveautés tout en faisant attention à le respect des normes liturgiques. Certaines paroisses sont sorties du mouvement d'urbanisation des agglomérations, le Église catholique souhaitant que des bâtiments de pières soient à le plus proche des populations : le Église notre-dame du raincy par auguste perret est l'une d'entre elles.

Dans les années 1960 les églises contemporaines correspondent d'un coté à la reconquête catholique de leur emplacement et des périphéries, d'autre part à la fin de la période des reconstructions.
Elles ont des signatures architecturales : le corbusier, claude parent, paul tournon. Elles laissent tomber dans leur majorité des cas la forme de croix romaine. Siège du diocèse de Évry-corbeil, la cathédrale de la résurrection de Évry est l'unique à avoir été dédiée sur le territoire français à le xxe siècle.